Ogust s’implique dans le modèle d'organisation en équipes autonomes des SAAD

    Le modèle Buurtzorg 

    Buurtzorg se traduit par « soins de quartier » ou « soins de proximité ». Ce modèle révolutionnaire de soins infirmiers à domicile est créé en 2006 aux Pays-Bas par Jos de Blok et son équipe - 4 infirmières et un développeur informatique -  sur le constat que l’humain n’était plus au centre des systèmes de soins.

    Repris en France depuis 2015 comme dans d’autres pays européens, le modèle se développe dans les associations et les entreprises d’aide à domicile et de soins infirmiers malgré une réglementation française peu adaptée et régionalisée. 5 professionnels du secteur se sont regroupés pour fonder le Collectif L’humain d’abord” afin de porter le modèle à travers l’hexagone. Ce sont les entreprises Alenvi, Vivat, l’atelier 48, Soignons Humain / 3BGA (Buurtzorg France) et Adhap services Rouen.

    Ces acteurs souhaitent changer le regard de la société sur les personnes en perte d’autonomie, mais aussi redonner un sens et de la valeur aux métiers d’aidants, en sortant des schémas industriels tayloristes inadaptés dans ce contexte.

    Buurtzorg en pratique, qu'est-ce que c'est ?

    Buurtzorg est un modèle d’organisation des soins infirmiers et d’aide à domicile qui permet de connecter tous les membres de l’équipe afin qu’ils puissent échanger en permanence (informations, conseils, partages de pratiques, etc.) comme un réseau social interne.

    Les interventions de chaque équipe ont lieu sur une zone géographique limitée (de proximité). Elles gèrent elles-mêmes les activités suivantes :

    • gérer les informations vers les prescripteurs et autres professionnels (coordination et transmission),
    • gérer les plannings,
    • former le personnel,
    • gérer les aspects financiers,

    mais aussi :

    • recruter du personnel,
    • trouver des patients puisqu’elles sont en relation avec les prescripteurs et les établissements.

    Cette organisation permet de limiter le nombre d’intervenants auprès de la personne âgée et donc, pour ses intervenants d’avoir une très bonne connaissance de celle-ci et de son environnement pour déceler un problème et trouver la solution la plus adaptée avec elle et ses proches.

    L’autre aspect révolutionnaire dans le secteur de ce modèle est que les équipes participent au développement de la structure par un management collaboratif.

    Et Ogust dans tout cela ?

    L’équipe d’Ogust travaille depuis plusieurs mois avec un groupe de clients organismes de services à domicile et partenaires technologiques pour adapter les outils informatiques à ces nouvelles pratiques, permettant une mise en place efficace des Equipes Autonomes (3 à 6 auxiliaires) afin de leur permettre de gérer leur planning et les remplacements, mais aussi le recrutement et l’intégration, la prospection, le suivi qualité de leurs interventions grâce à un accès mobile au logiciel de gestion et des outils de communication intégrés.

    Parmi les fonctionnalités disponibles dans Ogust ou en cours de développement, chaque membre de l’équipe peut visualiser le planning et la fiche (dont le planning) d’un bénéficiaire d’une autre intervenante, et participer à une messagerie de groupe pour transmettre des informations ou d’interroger en temps réel une autre auxiliaire de son groupe.

    Nous accompagnons dans leur mutation des organismes de services à la personne comme Adomis et Aide@venir qui expérimentent ces nouveaux modes d'organisation et utilisent déjà les fonctionnalités disponibles. Pourquoi pas vous ?

    L’innovation est dans l’ADN d’Ogust tout comme l’Humain. Ainsi, Ogust vous accompagne dans votre transformation et vous apporte son soutien dans la réorganisation que nécessite le modèle Buurtzorg. Vous souhaitez bénéficier ou participer à la création de ces innovations d'usage dans le secteur des services à domicile : Contactez-nous !

    Essayez Ogust durant 30 jours

    Ogust au salon de services à la personne

    Inscrivez vous à notre newsletter